Blog & ressources

Vagabondage de tweets – Août 2017 – Drupal, Sketch, ReactJS, DC/OS...

20 Septembre 2017 Commentaires
Veille Drupal - Août 2017

Drupal

5 août – Christophe Dugué @chdugue
#Drupal 8.4 ne supportera plus internet explorer 9 et 10. On va l'écrire PARTOUT. http://bit.ly/2v9Jra0  - #IE
C’est officiel, Drupal ne supportera plus le navigateur Internet Explorer 9 et 10 dès la sortie de la prochaine mise à jour Drupal 8.4.0. Cela signifie que les bugs constatés sur Internet Explorer 10 et les versions antérieures ne feront pas l’objet de débug. Des solutions de contournement sont encore disponibles pour ne pas brusquer le changement, cependant celles-ci seront supprimées dès la sortie de Drupal 8.5.

8 août – Drupal 8 modules @drupalmodules
New #beta version released for #drupal8 #module entity_ui (8.x-1.0-beta4). More info: http://bit.ly/2y6aN1Y
Une nouvelle version beta du module Entity Ui est sortie depuis le 8 août 2017. Ce module propose une interface utilisateur pour créer des onglets sur des entités de contenu de n’importe quel type. Chaque onglet propose une configuration qui définit le composant du chemin de l’onglet, le titre de la page et également le plugin qui fournit le contenu. Les plugins de contenu peuvent afficher les modes de vues, les modes de formulaires ou tout autre type de contenu. De plus, chaque onglet a sa propre autorisation d’accès. Un module pertinent pour organiser le contenu d’une page !

30 août – Ludovic Coullet ‏@lcoullet 
Accessibility in Drupal 8 : http://bit.ly/2wZt0hx
L’accessibilité web ne se réduit pas à la mise en place de dispositifs permettant de favoriser l’accès à une interface web aux personnes handicapées. Cette initiative s’étend jusqu’au confort visuel de tout utilisateur : luminosité trop forte en extérieur nécessitant un bon contraste du texte, grossissement du texte en fonction de la taille de l’écran, sous-titres, etc. Cependant, toutes les recommandations en matière d’accessibilité ne sont pas évidentes à mettre en œuvre ni compatibles avec une expérience utilisateur innovante... ni avec des objectifs marketing. Il faut définir le niveau d’accessibilité à atteindre en fonction de ses objectifs et de ses moyens puisque rendre un site accessible nécessite des ressources supplémentaires. Pour cela, il est possible de suivre des recommandations sur l’accessibilité web dont le WCAG 2.0, qui sont l’une des plus importantes, écrites par le W3C. Par ailleurs, si vous avez un site Drupal ne manquez pas les améliorations de Drupal 8 en matière d’accessibilité web :

  • Les balises Alt : elles permettent de décrire le contenu d’une image. Utilisées par les outils de lecteurs d’écrans, les balilses Alt sont requises par défaut dans Drupal 8.
  • Les éléments sémantiques : l'HTML5, les éléments sémantiques permettent aux développeurs d’attribuer un nom qui correspond à l’objet d’un élément particulier et Drupal 8 en a profité pour fournir un nom d’élément commun pour les utilisateurs et les machines afin de favoriser l’accessibilité d’une page web.
  • Les standards WAI-ARIA : le W3C a publié un autre standard appelé le WAI-ARIA (Web Accessibility Initiative – Accessible Rich Internet Applications) qui permet de rendre certains types de contenu accessibles pour tous les utilisateurs. Drupal 8 a suivi les standards WAI-ARIA pour les technologies d’assistance.
  • La lecture orale : une méthode JavaScript dans Drupal 8 repose sur la conformité ARIA et propose la lecture à voix haute sur les lecteurs d’écrans. Cela permet d’alerter l’utilisateur utilisant un lecteur d’écran, de tout changement sur une page.
  • Le gestionnaire de tabulation : la touche de tabulation du clavier est très utilisée pour se déplacer sur une page web au lieu d’utiliser la souris. Drupal 8 introduit une nouvelle fonctionnalité appelé le gestionnaire de tabulation qui permet de contrôler l’endroit où l’utilisateur peut utiliser la tabulation.
  • Les formulaires : dans Drupal 8 il est possible d’activer une fonction pour améliorer l’accessibilité liée à l’affichage des erreurs de formulaire. - Par défaut, les erreurs de formulaire sont présentées après la soumission en haut du formulaire avec les champs qui sont concerné par l’erreur.

Pour aller plus loin, voici un post détaillé sur l’accessibilité web et les possibilités pour rendre votre site accessible : http://bit.ly/2jrjikR.

JavaScript 

5 août – Ludovic Coullet ‏@lcoullet 
“How I rediscovered my love for JavaScript after throwing 90% of it in the trash.” @joelnet : http://bit.ly/2vJFbQK
Voici un article intéressant sur le témoignage de Joel Thoms, un développeur qui a réussi à apprivoiser JavaScript et il vous explique comment. Avec la sortie d’un framework quasi quotidiennement, il devient difficile de s’y trouver dans cet immense écosystème.  Seulement, JavaScript a su attirer l’intérêt de bien de développeurs notamment avec AngularJS, React et VueJS. Joel Thoms nous explique comment il a adopté JavaScript dans ses débuts. Cependant, il constate quelques années plus tard que la programmation orientée objet dans JavaScript est une erreur en raison de la complexité du code devenant de plus en plus problématique. Plus tard, Joel Thoms découvre la programmation fonctionnelle et sa vision sur la programmation change enfin ! Avec la programmation fonctionnelle, Joel Thoms produit du code complètement différent : un code simplifié et réutilisable. En effet, le code est composé d’une collection de fonctions pures organisés en modules ES6, qui seront utilisées pour composer des fonctions plus complexes. En somme, Joel Thoms a enfin élargi ses capacités à résoudre les problèmes communs de JavaScript, grâce à la programmation fonctionnelle.

Elm

5 août – Ludovic Coullet ‏@lcoullet 
Chouette article très bien écrit : http://bit.ly/2y8LEUa
Elm est un langage de programmation fonctionnelle pour le développement d’interfaces front-end. Cette dernière confère une fiabilité et une maintenance plus simplifiée des applications, notamment du fait qu’elle s’est inspirée des langages de programmation fonctionnelle. Elm compile le code en JavaScript, mais vous constaterez que sa sémantique est beaucoup plus simple que celle de JavaScript. Pour les curieux qui ne se sont pas encore lancés dans Elm ou même ceux qui ont déjà mis les mains dedans, voici un article efficace qui vous présente les grandes idées et vous éclaire sur certains aspects de ce langage.

Sketch

21 août – Ryad Karar @ryadkarar
Sketch vs Photoshop. Confessions d'un UI Designer. https://www.ebizproduction.com/sketch-le-design-web-nouvelle-generation
Après des années de travail avec Photoshop, nous avons finalement délaissé ce dernier au profit d’un outil UI prometteur - Sketch. Dans cet article vous trouverez un retour d’expérience de notre UI designer qui a finalement basculé de Photoshop à Sketch. Avant, pour la conception ergonomique et graphique, il fallait utiliser deux outils : un pour le prototypage et Photoshop pour la création UI. Etant donné qu’il fallait recréer les éléments dans Photoshop cela faisait perdre un temps manifestement précieux dans la phase de conception. Les avantages de Sketch sont les suivants :

  • Quand on prend en main Sketch, on constate une interface agréablement épuré et beaucoup plus intuitive pour la manipuler. Fini les palettes d’outils qui n’en finissent pas, dans Sketch vous avez le minimum vital mais efficace pour designer.
  • Si l’interface est épurée, la richesse des fonctionnalités de Sketch n’a rien à envier à Photoshop. En effet, Sketch propose un large choix de plugins notamment Zeplin qui permet l’export des assets. Ces derniers sont tous exploitables par l’équipe de développeurs. Par ailleurs, Sketch est soutenu par une communauté très réactive et à l’écoute, ce qui constitue un point fort pour l’optimisation et l’évolution des fonctionnalités.
  • Sketch est natif MacOS, ce qui confère une rapidité d’exécution appréciable.

Blockchain

21 août – Christophe Dugué @chdugue
J'demande à voir : #Microsoft prépare 1 framework #opensource pr construire des registres de #Blockchain maîtrisés : http://bit.ly/2uZj6ij
Même si le potentiel du système de la Blockchain a été démontré par beaucoup, mettre en place un tel réseau reste une initiative compliquée. Pour favoriser l’adoption de la Blockchain, Microsoft propose un nouveau Framework appelé Coco. En plus d’être Open Source, le Framework Coco a pour objectif de simplifier la mise en place de réseaux de Blockchain dans les entreprises en fournissant une infrastructure préconfigurée et robuste. D’ailleurs, Microsoft présente son Framework comme  « une approche alternative pour la construction de registre, afin de donner aux entreprises l’évolutivité, la gouvernance distribuée et la confidentialité accrue dont elles ont besoin sans sacrifier la sécurité inhérente et l’immutabilité qu’elles attendent. » De plus, Microsoft mentionne une capacité supérieure à 1.600 transactions par seconde et une gestion simplifiée de la confidentialité des données, ainsi qu'un système de gouvernance sécurisée et fiable. Le Framework Coco est compatible avec n’importe quel Blockchain et peut fonctionner à la fois dans le cloud et sur site. Des travaux sont en cours pour intégrer Ethereum dans Coco. A voir !

Progressive Web App

6 juillet – Christophe Dugué @chdugue  
Comment j'ai fait de mon blog une Progressive Web App : http://bit.ly/2uZIuEl  - #PWA
Les Progressive Web App ont fait fureur l’année passée : elles allient les propriétés d’un site web avec des caractéristiques d’une application web mobile. Accessibles depuis Internet via une URL, elles sont exécutées dans le navigateur web ce qui signifie qu’elles fonctionnent sur tous les systèmes d’exploitation. Le grand avantage par rapport à une application web mobile est que la Progressive Web App est accessible en mode hors ligne. En somme, c’est une application web et site web en un ! Pour les intéressés, voici un tutoriel qui vous décrit comment créer une Progressive Web App depuis votre site internet grâce à Web App Manifest. Ce dernier est un fichier JSON qui décrit les informations de l’application web (nom, auteur, icône, description, ect.) et qui a pour but d’installer des applications web dans l’écran d’accueil d’un périphérique offrant aux utilisateurs une expérience plus riche.

React vs. VueJS

22 août – Yann @yineo.fr  
React et Vue.js sont tous deux excellents. Mais lequel vous conviendrait le mieux ? J’essaie de vous aider ici : http://bit.ly/2xpdn5j
React et Vue.Js sont deux solutions très compétitives basées sur une approche composant et pourtant elles sont bien différentes. Elles permettent toutes les deux de concevoir un front-end performant mais certaines caractéristiques risquent de faire pencher la balance suivant les besoins d’un projet. Un bref coup d’œil sur les caractéristiques : 

  • Le templating : Vue.JS utilise du HTML classique avec des directives à la manière d’Angular, permettant de réaliser en peu de temps des lignes des comportements complexes. Tandis que React utilise JSX, qui est du JavaScript. L’élément JSX est transformé en une instruction JavaScript avec la fonction React.creatElement.
  • Stylisation des composants : A la différence de React qui propose plusieurs manières de styliser son composant avec du CSS, Vue.js propose une seule et simple approche qui est celle d’écrire le style entre deux balises « style » dans un composant mono-fichier en ajoutant un attribut « scoped ». De plus, Vue.js permet de séparer le JavaScript de son HTML.
  • Niveau de connaissance : React nécessite la connaissance parfaite des bases de JavaScript au contraire de Vue.JS qui est plus facile d’accès pour les débutants dans les librairies orientées composant.
  • Les higher-Order Components : L’API de React est minimaliste. Elle se rapproche le plus à du JavaScript et permet une utilisation simplifiée des Higher-Order Components à l’inverse de Vue.JS qui est plus intuitif mais plus éloigné du JavaScript et en confère une gestion moins évidente.
  • Ecosystème : L’écosystème de React est plus riche avec de très nombreux composants, mais celui de Vue.JS est plus lisible notamment par le nombre de librairies limitées.

DC/ OS

25 août – Christophe Dugué @chdugue  
Je viens de découvrir https://dcos.io/  et je suis un peu sur le cul. #Container par Mesos http://bit.ly/2vdlfXL  #Hosting
DC/OS (Datacenter Operating System) est un système d’exploitation distribué open source basé sur le noyau des systèmes distribués d’Apache Mesos, qui permet entre autres de :

  • gérer plusieurs machines dans le cloud ou sur le site, à partir d’une seule interface.
  • déployer des conteneurs, des services distribués et des applications dans ces machines.
  • fournir la mise en réseau, les services et la gestion des ressources pour maintenir les services en cours d’exécution et de communiquer les uns avec les autres.

En plus d’intégrer les Kubernetes dans la plateforme DC/OS (en version bêta), Mesos a récemment annoncé la version DC/OS 1.10. Une version prometteuse au vu de ses nouvelles fonctionnalités…à voir rapidement !